Circulaire du 31 mai, les étudiants étrangers méfiants

Par Gaële Joly / le 05 janvier 2012
Circulaire du 31 mai, les syndicats étudiants restent vigilants
Après le rétropédalage du gouvernement, les conférences des uni­ver­si­tés et des grandes écoles recevront, demain, le Collectif du 31 mai et les orga­ni­sa­tions étudiantes pour dis­cu­ter du nou­veau texte sur les étudiants étran­gers.

 

Après des mois de manifestations, de lobbying et de bras de fer, le gouvernement dans une situation intenable, a fini par annoncer, hier, un gros assouplissement de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers. La circulaire transformait, dans sa version initiale, en véritable parcours du combattant, l'obtention d'un visa de travail pour les étrangers non européens à l'issu de leur cursus. Ce sera désormais beaucoup plus facile à condition d'être titulaire au moins d'un Master 2. Les présidents des conférences des universités, grandes écoles, et écoles d'ingénieurs se sont dit hier soulagés, et même satisfaits.

Hajer GORJI, la porte parole du collectif du 31 mai était l’invitée de la matinale du Mouv ce matin. Pour elle ce n’est qu’une demi victoire. Elle répond à Amaëlle Guiton.

 

Hier, les présidents des conférences des universités et grandes écoles étaient reçus Place Beauvau pour examiner les instructions rectificatives proposées par le gouvernement pour assouplir le texte. La nouvelle version est nettement plus favorable aux jeunes travailleurs étrangers, mais ne rassure pas complètement.

Le reportage de Claire Chaudière.

 

Par Gaële Joly / le 05 janvier 2012
Tags

Commentaires