Cinq remèdes contre la douleur

Par Marie Moglia / le 08 juillet 2014
Six remèdes contre la douleur
Quels sont les remèdes pour pallier une douleur passagère ? Les scientifiques américains se sont penchés sur la question et ont identifié les pratiques qui apaisent les humeurs.

Cent millions d'Américains souffriraient de douleur chronique (un méchant mal de tête par exemple). Comment les soulager d'un problème qui ne se traite pas autrement qu'avec une bonne dose d'analgésique ? Il semblerait que le cerveau ne réagit pas seulement aux effets des médicaments, mais aussi à certains détours psychologiques.

 

Car oui, l'esprit contrôle le corps. C'est ainsi qu'un placebo peut être très efficace, puisque la douleur dépend aussi d'un processus d'amplification ou de réduction de ses signaux. C'est la magie de la "pensée positive" (ou négative).

Les différents seuils de douleurs seraient donc particulièrement sensibles aux distractions, ainsi qu'aux émotions et aux pensées qui en découlent. Grâce à cette découverte, les scientifiques espèrent mettre au jour de nouveaux traitements anti-douleurs, plus efficaces et moins torpides que certains médicaments. Voici quelques un des remèdes qu'ils ont répertorié.

Toucher de l'argent

D'après une expérience relatée dans un article de la revue Psychological Science publié en 2009, tenir de l'argent entre ses mains aide à mieux gérer la douleur. Ainsi les sujets testés ont supporté plus facilement d'avoir les doigts immergés dans de l'eau très chaude avec un petit biffeton dans une main, que sans ledit biffeton.

 

Dans une situation d'exclusion sociale, certains se sentaient même moins déprimés en touchant un billet. Mais ça marche aussi dans le sens inverse. Les personnes interrogées ont confirmé que chacune de leurs dépenses sur un mois les faisaient davantage souffrir. Preuve que la douleur physique et la douleur psychologique sont liées.

 

Admirer une oeuvre d'art

Si vous avez mal quelque part, et que rien n'y fait, foncez donc au musée le plus proche car il semblerait que l'art soit aussi un remède efficace contre la douleur. C'est du moins la conclusion tirée d'une expérience menée par des scientifiques italiens de l'Université de Bari en 2008.

Soumis à des piqûres au rayon laser, les sujets étudiés étaient étrangement moins réceptifs à la douleur lorsqu'ils admiraient une œuvre d'art qu'ils jugeaient magnifique.

La musique adoucit la douleur

Alors c'est plus efficace pour certains que pour d'autres, mais la musique apaiserait la sensation de douleur, comme l'ont démontré des scientifiques de l'Université de l'Utah aux Etats-Unis. La musicothéraphie fonctionnerait davantage pour les sujets déjà très angoissés. Ce qui pourrait peut-être expliquer pourquoi ce genre de vidéo arrive à cumuler plus de 9 millions de vues :

 

Penser à l'amour, ça fait moins mal

C'est l'objet d'une autre étude menée en 2011 par des chercheurs de l'Université de Californie (UCLA). En infligeant de brefs chocs douloureux à des femmes, ils ont pu observer que certaines d'entre elles souffraient moins avec une photo de leur conjoint sous les yeux. C'est fort l'amour quand même.

 

Jouer aux jeux vidéo

Ce sont les gamers qui vont être contents, eux dont on décrit et déplore si souvent le centre d'intérêt. Et bien non, jouer aux jeux vidéo, ce n'est pas mal. Ce serait même (d'une certaine façon) apaisant. En effet, d'après une expérience réalisée sur 40 volontaires et relayée par Slate, jouer à des jeux violents renforcerait la résistance à la douleur. Et selon une autre étude dirigée par une scientifique britannique, la compétition dans les jeux vidéo réduirait aussi la douleur.

 

Conclusion : si l'esprit est bien occupé, le corps souffre moins. On notera aussi que les expériences scientifiques c'est pas du gâteau, et qu'il faut être un tout petit peu maso pour faire avancer la science.

 


(via Vox)

Photo d'illustration : ©Thee Erin / Flickr

Par Marie Moglia / le 08 juillet 2014

Commentaires