Christoph Waltz clashe François Hollande

Par Julie Davico-Pahin / le 03 décembre 2014
Christoph Waltz clashe "l'incompétence" de François Hollande
Interviewé par le magazine Première sur son nouveau film, l'acteur autrichien a taclé la politique menée par François Hollande. Il s'est ensuite excusé et a minimisé ses propos.

 

En pleine promotion de son dernier film Comment tuer son boss 2, Christoph Waltz a frôlé l'incident diplomatique. Interviewé par le magazine Première, l'acteur autrichien a taclé François Hollande. Quand le journaliste lui demande ce qui lui fait peur, il répond dans un français parfait :

Je vais vous dire ce qui est terrifiant : Georges W. Bush et François Hollande. L'incompétence crasse de ce dernier me fait peur. Après, tout dépend de ce qui vous fait peur. Un videur à l'entrée d'une boîte de nuit ne m'effraie pas. En revanche, le degré d'incompétence de Hollande, ça, oui, c'est terrifiant.


 

Ca, c'est fait. Christoph Waltz dans le rôle du spécialiste de la politique intérieure française a fait le tour des réseaux sociaux.

 

De passage à Los Angeles pour inaugurer son étoile sur le Hollywood Walk of Fame, l'acteur autrichien s'est finalement excusé et a clarifié ses propos. 

Ce n'était pas une critique sérieuse, c'était une remarque en passant, c'était à propos de quelque chose d'autre. Pourquoi devrais-je critiquer le président français ? Ce n'est pas l'intention, ce n'est pas correct. J'ai mes opinions, et c'est un droit démocratique d'avoir une opinion différente de la politique actuelle. Mais ce n'était pas plus que ça. C'était une conversation.


 

Christoph Waltz s'est fait connaître du grand public dans les films de Quentin Tarantino. Il a décroché un oscar et le prix d'interprétation à Cannes pour son rôle dans Inglourious Basterds. A 58 ans, l'autrichien est abonné aux rôles de méchants : nazi dans Inglourious Basterds, chasseur de primes dans Django Unchained. Il a même été choisi par Sam Mendez pour être à l'affiche du prochain James Bond. Et là encore, il ne jouera pas 007 mais le rôle du méchant. Probablement celui de Blofeld, le chef sadique de l'organisation Spectre.

On espère qu'il mettra autant d'application à combattre James Bond que François Hollande !


Photo de couverture : CC Flickr Zadi Diaz

Par Julie Davico-Pahin / le 03 décembre 2014

Commentaires