Chatons vs Métro. Le combat à mort

Par Julianne Clamens / le 01 septembre 2013
Chatons vs Métro. Le combat à mort
Ils ont paralysé le métro new-yorkais pendant une heure et demie. Depuis, le débat fait rage fallait-il écraser les petits mignons chatons qui se baladent sur les rails du métro ?

 

Arrêt du trafic pendant une heure et demie. Ils sont donc adorablement choux les petits chatons mais ils foutent un beau bordel.

Tout commence jeudi matin quand une femme appelle à l'aide après avoir perdu deux petits chats dans une station de métro. Comment se sont-ils retrouvés sur les rails ? Mystère.

Les deux vagabonds sont aperçus à plusieurs reprises mais ils restent insaisissables. Après sept heures de recherches, ils sont finalement sauvés.

 

L'histoire fait sourire les Américains, jusqu'à faire la une des journaux télé.

 

Seulement à la mairie de New York, un autre débat remue les politiciens.

Fallait-il vraiment stopper deux lignes de métro pendant plus d'une heure et demie, laissant ainsi les usagers dans la galère, pour deux chatons ? Fallait-il mobiliser des agents de sécurité pendant sept heures pour partir à la recherche des deux petits félins ? En gros est-ce que la vie de deux petits chats vaut la peine de dépenser beaucoup d'argent ?

Avouez franchement c'est dur de lui rouler dessus...

 

Pour sauver les chatons

Qu'est-ce que cela peut faire qu'une centaine de personnes soient un peu dérangées dans leur quotidien si la vie d'un animal en dépend ? Ce sont deux magnifiques et innocentes créatures. Nous devons faire ce qui est en notre pouvoir pour les sauver et éviter de les voir se transformer en bouillie.

Bill Thompson, élu démocrate, a déclaré qu'il « travaillerait à protéger » les chatons dans ce genre de situation, tandis qu'une porte-parole de Christine Quinn a expliqué qu'elle « aurait fait arrêter le train pour les chatons ».

Contre sauver les chatons

Le métro de New York est le coeur de la ville. Il ne devrait être arrêté que dans des circonstances exceptionnelles. Certaines personnes ont pu rater un entretien d'embauche, un rendez-vous chez le médecin ou tellement d'autres choses. Les utilisateurs payent le prix fort pour un service qui se doit d'être fiable.

Joe Lhota, le favori à l'investiture républicaine (et ancien président de la régie des transports de la ville) a fait savoir par son porte-parole qu'il n'aurait pas arrêté les trains.

 

Le fait est que les petits chats ont bel et bien été sauvés et qu'ils recherchent un nouveau propriétaire ! Arthur et August (a priori vous pouvez toujours changer les prénoms...) attendent sagement au refuge de Brooklyn.

 

Par Julianne Clamens / le 01 septembre 2013

Commentaires