Charlie Hebdo : prises d'otages à Paris et en Seine-et-Marne

Par Nicolas Margerand / le 09 janvier 2015
Charlie Hebdo : prise d'otage à Paris et dans l'Oise
Un homme retient plusieurs personnes en otage dans un supermarché de l'est parisien. Il serait lié aux frères Kouachi. Les deux auteurs présumés de l'attentat de Charlie Hebdo sont retranchés dans une entreprise de la zone industrielle de Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne.

48 heures après la fusillade sanglante qui a fait 12 morts à Charlie Hebdo, les forces de l'ordre sont mobilisées sur deux fronts simultanés.

A 13 heures ce 9 janvier, une fusillade éclate dans un supermarché casher de la porte de Vincennes à Paris. L'assaillant, armé de deux fusils mitrailleurs, correspond au signalement du tireur de Montrouge, qui a tué une policière municipale de 26 ans la veille, au matin du 8 janvier. L'homme retient au moins six personnes dont femmes et enfants. Le quartier a été bouclé par les forces de l'ordre.

Dans le même temps, Chérif et Saïd Kouachi, 32 et 34 ans, sont retranchés depuis 9h du matin avec un otage dans les locaux d'une entreprise située dans une zone industrielle de Dammartin-en-Goële. La petite ville de Seine-et-Marne est en état de siège. Des écoles ont été évacuées, alors que les commerces sont fermés et les habitants barricadés chez eux. Le GIGN et le RAID sont sur place. Ils auraient tenté d'établir le contact avec les deux preneurs d'otage. 

Autre information de la matinée : le tireur de Montrouge serait connecté avec les frères Kouachi. Il aurait fait partie de la filière djihadiste dite des "Buttes Chaumont", de même que Chérif Kouachi.

 


 

 

 

Par Nicolas Margerand / le 09 janvier 2015

Commentaires