César 2014 : l'avide Adèle

Par Augustin Arrivé / le 31 janvier 2014
Césars 2014 : l'avide Adèle
La palme d'or 2013 pourrait bien tout rafler aux César 2014. Les nominations viennent d'être révélées. "La vie d'Adèle", cinquième long-métrage d'Abdellatif Kechiche, devrait offrir la consécration à son duo d'actrices.

 

Oui, Julie Gayet est nommée pour les Césars. Des nominations 2014, on ne va retenir que ça, aujourd'hui. Et peu importe que la dite Julie, croqueuse d'homme spécialiste de la géopolitique africaine dans Quai d'Orsay (de Bertrand Tavernier), aura fort à faire pour s'imposer dans sa catégorie (meilleure actrice dans un second rôle). Puisqu'en face, il y a Françoise Fabian (Les garçons et Guillaume à table), Marisa Borini (Un chateau en Italie), Géraldine Pailhas (Jeune et jolie) et Adèle Haenel (Suzanne). Rien n'est donc fait.

 

Quai d'Orsay, de Bertrand Tavernier, trois nominations aux César 2014 © Pathé, 2013

 

Ah l'académie est facétieuse ! Julie Gayet donc. Et après tout, pourquoi pas ? La comédienne porte l'une des trois chances de trophées de Quai d'Orsay, également nommé dans la catégorie meilleure adaptation et meilleur second rôle masculin (pour Niels Arestrup, qui devrait s'imposer sans difficulté). Trois nominations, c'est très honorable, mais on est loin des cadors du millésime.

 

Comme on pouvait s'en douter, c'est La vie d'Adèle, chapitres 1 et 2 qui domine la compétition, avec huit nominations. Si le César du meilleur film lui est quasiment réservé, les autres catégories seront plus disputées. Meilleur réalisateur (Abdellatif Kechiche), meilleure actrice (Léa Seydoux... eh oui Léa Seydoux), espoir féminin (Adèle Exarchopoulos, tout de même !), adaptation, photo, montage, son. La palme d'or 2013 repartira de la cérémonie avec une valise pleine de compressions dorées. Combien en récupèrera-t-elle ? That's the question.

 

La vie d'Adèle, chapitres 1 et 2, d'Abdellatif Kechiche, huit nominations aux César 2014 © Wild Bunch

 

D'autant que deux outsiders pourraient lui barrer la route. Guillaume Gallienne, en adaptant sa pièce de théâtre à l'écran, a décroché le jackpot. Avec 2,5 millions d'entrées, ses Garçons et Guillaume à table ont largement devancé le laborieux million du film de Kechiche. Et le voilà aujourd'hui nommé dix fois ! Meilleur film et premier film (seul Cyril Collard a déjà réussi à décrocher les deux trophées d'un seul coup, en 1993, avec Les nuits fauves), meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleure actrice dans un second rôle (Françoise Fabian), adaptation, montage, décors, costumes, son.

 

Les garçons et Guillaume à table !, de Guillaume Gallienne, dix nominations aux César 2014 © Gaumont

 

Et entre ces deux favoris, il y a L'inconnu du lac, merveille minimaliste d'Alain Guiraudie, thriller gay et huis-clos à ciel ouvert, entièrement basé sur une plage naturiste du lac de Sainte-Croix, en Provence. Huit nominations, dont celle du meilleur film. Alain Guiraudie pourrait bien faire place nette comme meilleur réalisateur. Comme pour Adèle, le héros, Pierre Deladonchamps, doit se contenter de la catégorie meilleur espoir, mais son partenaire, Patrick d'Assumçao, peut espérer le meilleur second rôle.

 

L'inconnu du lac, d'Alain Guiraudie, huit nominations aux César 2014 © Les films du losange

 

Du reste, on retiendra qu'Albert Dupontel devrait enfin écrire son nom au palmarès. Déjà nommé lors de quatre précédentes cérémonies, il n'a jamais rien gagné. Cette fois, son 9 mois ferme figure dans six catégories (meilleur film, réalisateur, acteur, actrice (Sandrine Kiberlain), scénario et montage).

 

Les autres candidats au César du meilleur film sont Le Passé, d'Asghar Farhadi (six nominations au total : film, réalisateur, actrice (Bérénice Béjo), scénario, montage et son), La Vénus à la fourrure, de Roman Polanski (cinq nominations au total : film, réalisateur, acteur (Mathieu Amalric), actrice (Emmanuelle Seigner) et musique), et Jimmy P. psychothérapie d'un indien des plaines, d'Arnaud Desplechin (également nommé pour sa réalisation et son adaptation).

 

Les autres nommés dans la catégorie meilleur film pour la cérémonie des César 2014

 

Peu de place pour caser davantage de monde. L'écume des jours, de Michel Gondry, vise logiquement les récompenses techniques (meilleurs décors, costumes et musique). Et Mads Mikkelsen peut prétendre au prix du meilleur acteur pour le rôle-titre de Michael Kohlhaas (film également nommé dans les catégories musique, décors, costumes et son).

 

Le suspens reste entier dans la catégorie film étranger. Si notre cœur balance entre Gravity, d'Alfonso Cuaron, et Django Unchained, de Quentin Tarantino, avouons que La Grande Bellezza, de Paolo Sorrentino, déjà titulaire d'un Golden Globe, a toutes ses chances. Deux films belges se faufilent également dans la sélection : le drôlissime Dead Man Talking, de Patrick Ridremont, et le larmoyant Alabama Monroe, de Felix Van Groeningen. Comme d'hab', Woody Allen ramène son Blue Jasmine. Enfin, l'hispanophone Blancanieves, de Pablo Berger, complète la liste.

 

La cérémonie des Oscars 2014 se profile également. Cliquez ici.

Celle des Golden Globes est déjà passée, mais on vous la ressert sur un plateau. Cliquez .

Et prenez un café avec Adèle Exarchopoulos par ici.


Photo de couverture : La vie d'Adèle, chapitre 1 et 2, d'Abdellatif Kechiche © Wild Bunch 

 

Par Augustin Arrivé / le 31 janvier 2014

Commentaires