Carnets de street-style #4 : Alain

/ le 25 juin 2014
Carnets de street-style #4 : Alain
Chaque semaine, Marie-Alix Autet part à la chasse aux looks et vous livre le meilleur, rien que le meilleur, des tendances de la rue.

 

Et puisque c’est l’ouverture des soldes, j’en profite pour faire un petit tour d’horizon des bons basiques à shopper d’urgence, si toutefois votre dressing en était démuni. Ce que je ne pourrais faire si je n’étais pas tombée sur Alain, au détour d’une balade près du canal Saint-Martin.

Ce "visual merchandiser" – comprenez celui qui sait comment rendre un magasin joli, des portants aux présentoirs en passant par les vitrines – a le bon goût d’afficher, en un look efficace, l’ensemble des indispensables de toute garde-robe qui se respecte en 2014.

 

Je ne vous le dirai jamais assez, la chemise en jean, c’est la nouvelle chemise blanche. Un incontournable des penderies, à tout âge et quel que soit le genre inscrit sur vos papiers d’identité. La marinière *slash* le t-shirt rayé, je ne vous fais pas un dessin, et je n’ose imaginer ce qui s’est passé dans votre vie si d’aventure l’item manquait dans votre garde-robe ; quant au pantalon slim, il reste à jamais plus pointu que le bootcut, qui n'aura, je préfère vous prévenir, que très rarement droit de cité ici.

Alain, avec son œil affûté de pro de la mode, a vite compris que cette coupe mettait en valeur sa silhouette élancée – avoir du style c’est bien, avoir du style selon sa morphologie, c’est mieux.

Astuce : administrer des revers à son denim, c’est 1) plus sympa quand il fait chaud, 2) une bonne façon de signer une allure preppy, à laquelle ce jeune trentenaire est sensible. Une influence que l’on retrouve dans ses lunettes en écailles ou dans le boutonnage intégral de sa chemise qui peut se targuer, de plus, d’avoir le bon délavage – jean clair, « bleaché » comme on dit (passé à la Javel quoi).

Le tout est associé à un t-shirt à rayures bord de mer et à un sac à dos pile dans la tendance avec ses lanières de cuir et sa toile épaisse : un look simple mais pointu, et surtout parfait pour la saison.

 

 

L'inspiration people : Gbenga Adelekan (Metronomy)

Le col de chemise bien boutonné, la longueur feu de plancher, le soulier preppy et les lunettes, ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? Le bondissant bassiste de Metronomy a fait de ces détails sa fashion signature, la base de son look étant assez simple : fute fitté et chemise ou t-shirt, c’est selon ; comme Alain, qui de son propre aveu ne verse jamais dans l’extravagance.

Excepté au rayon système pileux, détail ultime que lui comme Gbenga cultivent avec une certaine créativité. Si la coupe de cheveux du dernier ne peut qu’inspirer Grace Jones période Dangereusement Vôtre, la barbe superbement taillée de notre jeune visual merchandiser, en revanche, fait simplement figure de fort beau spécimen dans cet océan de pilosité fière et débridée, crânement affichée sur les visages mâles depuis que le poil est redevenu tendance. Rien que pour ça, on lui dit merci.


Marie-Alix Autet (@mariealixautet)

 

/ le 25 juin 2014

Commentaires