Carnets de street-style #1 : Isadora

/ le 04 juin 2014
Isadora
Chaque semaine, Marie-Alix Autet part à la chasse aux looks et vous livre le meilleur, rien que le meilleur, des tendances de la rue.

 

Ces temps-ci, se looker devient un vrai challenge pour les modasses. Il faut composer avec la météo capricieuse tout en rentabilisant sa garde-robe de printemps – tout de même, on est en juin – ce qui donne un jeu subtil de couches pas trop épaisses pour ne pas étouffer dans la moiteur ambiante, mais suffisamment nombreuses pour éviter de choper la mort quand l’atmosphère se rafraîchit subitement. Le tout bien sûr, en restant waterproof de la tête aux pieds. Par exemple...


 

Preuve supplémentaire que le défi est de taille, la faune fashion qui se presse habituellement dans le Marais n’est, ce samedi, qu’une masse indistincte de touristes en poncho jetable et de locaux qui ne savent plus à quel saint stylistique se vouer : il y a ceux qui ont baissé les bras et qui errent, hagards, en peau lainée et boots fourrées, et à l’opposée du spectre, il y a les jeunes kiffeurs en chemisette et short, « parce que bon, on sait jamais, ça va peut-être le faire venir ce p***** de printemps. »

Que tout le monde se rassure, des solutions existent, personnifiées ici par cette jeune chef de projet dans l'événementiel : en trois it-pièces, le bomber fleuri, la combinaison et les sneakers, qu’elle upgrade avec une pochette vernie et des bijoux gold, Isadora se construit un look tout-terrain pile poil dans l’air du temps. 

 

 

L'inspiration people : Ciara

Qui l'eût cru ? Derrière la frêle silhouette d'Isadora se cache en fait une vraie diva du R'n'B. Comme Ciara, membre honoraire, à l’instar de ses consœurs Rihanna ou Rita Ora, du comité de préservation de la bomber jacket, la jeune femme a bien compris que cette veste originellement portée par les aviateurs offre une palette d’avantages non-négligeable en terme de style.

Sa carrure relax se prête à tous les mix et fait des merveilles quand il clashe sur un look habillé tout en réchauffant, dans le même temps, nos épaules engourdies d’humidité ; enfin, summum du cool, sa composition 100% modulable se prête à toutes les excentricités du moment – imprimés galaxie, régressif, plumes, tribal, bomber lamé, bomber à sequins, et même bomber clouté. Pointu, on vous dit.

 

Marie-Alix Autet (@mariealixautet)

/ le 04 juin 2014

Commentaires