"Ça ne peut plus durer", le rap de PSA

Par Gaële Joly / le 05 février 2013
"Ça ne peut plus durer", le rap de PSA
À l'usine, beaucoup savaient que Franck était musicien. Alors, le 12 juillet 2012 lorsque la sentence est tombée : la fermeture de l'usine d'Aulnay, Kash, de son nom d'artiste, s'est mis au boulot. Et le 30 janvier,"Ça ne peut plus durer", le clip de rap a été lancé sur internet.

 

   "Tristesse, colère, inquiétude, sacrifice: ça peut plus durer": c'est sur un air de rap que Kash, ouvrier de PSA à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, dénonce la fermeture programmée de son usine, dans un clip posté sur internet.

 

Ces quatre minutes de rap et de rage commencent par un extrait d'un journal télévisé annoncant la fermeture de l'usine: des images d'Aulnay, des ouvriers - qui chantent ou manifestent--, et Kash, en tee-shirt PSA, rappant, dansant et dénonçant "Avare, Varin (ndlr: Philippe Varin, président du directoire du groupe), responsable, véreux".

L'idée de ce clip est née en juillet, quand le groupe PSA a annoncé son projet de fermeture de son usine d'Aulnay en 2014. Le clip est né à l'initiative des ouvriers du site, qui ont demandé à Franck, Kash de son nom de scène, de raconter leur histoire en chanson, relate le blog Aulnay Story. Six mois de travail ont été nécessaires à ce moniteur de ligne, amateur de rap, qui a exigé en contrepartie la participation de 50 salariés à son clip.

Le résultat, visible sur internet depuis le 30 janvier, raconte la déception et la colère des salariés: "Menteur d'un jour, menteur toujours", "PSA, patron saboteur d'avenir", "Faux espoirs réduits à néant, au rythme de
leurs discours bien ficelés, culpabilisants".

Mardi, le clip avait déjà été vu 10.000 fois sur YouTube, tandis que l'usine d'Aulnay était toujours bloquée par la grève.

A réécouter :

Le documentaire "Mon usine va fermer", diffusé le 26/12/12 sur le Mouv'. Portrait croisé d'un ouvrier de PSA d'Aulnay-sous-Bois et d'un métallo des Hauts-fourneaux de Florange. Documentaire signé Gaële Joly, et mixé par Olivia Branger

http://www.lemouv.fr/diffusion-mon-usine-va-fermer

La fin des hauts-fourneaux de Florange, en Moselle, vécue en direct sur le Mouv. Parmi eux des jeunes, bien décidés à ne pas se laisser faire.

http://www.lemouv.fr/article-occupy-florange

La République du Mouv, "Ouvrier, jeune et dégoûté", sur l'annonce de la fermeture du site de PSA à Aulnay, auprès des jeunes ouvriers, avec Jean-Pierre Mercier, leader CGT du site d'Aulnay-sous-bois.

http://www.lemouv.fr/diffusion-ouvrier-jeune-et-degoute

 

Par Gaële Joly / le 05 février 2013

Commentaires