C215 : une de ses œuvres effacée par la brigade anti-tags de Reims !

/ le 29 février 2016
Grosse boulette à Reims : une œuvre de C215 effacée par la brigade anti- tags !
La ville avait demandé au célèbre street-artist de réaliser plusieurs œuvres pour une expo. Mais le service de propreté a cru faire son boulot en effaçant le dessin pensant que c’était un tag « sauvage » mais en fait pas du tout !

En voilà un beau problème de communication ! Que s’est t- il passé ? En fait c’est tout simple : c’est à cause de la mairie, elle n’a pas prévenu le service propreté! Elle n’a pas dit qu’il y avait quatre graffs qu’il ne fallait surtout pas effacer ! Dont celui de C215 : un garçon boudeur assis, avec les jambes recroquevillées, en noir et blanc.

 

Crédits photo : Facebook C215

 

L’œuvre était peinte sur un transformateur à côté de l'hôtel de ville. Elle y était depuis le 15 février. L’artiste était venu la réaliser à la demande de la ville qui veut lui rendre honneur en lui consacrant une rétrospective car il est originaire de Vitry-sur-Seine. L’expo sur plus de 600m2 doit mettre en valeur son travail au pochoir. Christian Guémy, c’est son vrai nom, est connu dans le monde entier pour ses pochoirs et fresques murales, à Port-au-Prince, New Delhi ou encore Brooklyn.

 

C215 pas rancunier

Il n’a pas la grosse tête, la preuve : il doit revenir début mars pour en faire d'autres. "Les services de la mairie se sont excusés platement et se sont eux les premiers emmerdés" a-t-il dit. Il viendra repeindre au même endroit d'une manière "assez similaire", "car je ne repeins jamais deux fois la même chose" a-t-il ajouté.

Le reportage de France Bleu Champagne Ardennes

 

/ le 29 février 2016
Tags

Commentaires