Boxer et coucher, même combat ?

/ le 16 mai 2014
Boxer et coucher, même combat ?
Des chercheurs américains ont découvert que s'ils stimulaient plus ou moins intensément certaines cellules du cerveau, les souris testées cherchaient soient à se battre, soit à copuler. De là à se dire que les neurones du sexe et de la guerre sont les mêmes, il n'y a qu'un pas.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs du California Institute of Technology ont commencé par localiser les neurones qui commandent les comportements agressifs et sexuels de la souris.

Ils se trouvent dans l'hypothalamus, cet organe du cerveau qui assure (chez l'homme comme chez la souris) de nombreuses fonctions métaboliques.

 
En rouge, l'hypothalamus / CC-BY-SA-2.1-jp, via Wikimedia Commons


Suivant le protocole qu'ils détaillent dans la prestigieuse revue Nature, les scientifiques ont ensuite cherché à stimuler les neurones concernés grâce à l'optogénétique. Cette technique innovante permet de contrôler des neurones en envoyant des impulsions lumineuses à travers une fibre optique implantée dans le cerveau de la souris.

Ici, la souris s'arrête de tourner en rond quand la lumière s’éteint

Et les résultats sont édifiants : lorsque les neurones sont faiblement stimulés, la souris mâle cherche à copuler avec ses congénères, mâle ou femelle. Ses neurones fortement stimulés, elle devient agressive et commence à se battre.

Les neurones concernés portent un récepteur des œstrogènes, cette hormone sexuelle femelle produite par les ovaires, mais aussi par d'autres organes, y compris chez les mâles.

Happy, les souris / cc Flickr JD Hancock

    
Cette étude tend à démontrer que les œstrogènes jouent un rôle majeur dans l'agressivité des souris mâles, mais pour le moment, les chercheurs se gardent d'extrapoler leurs résultats à l'homme.

Car même si le cerveau humain est proche de celui de la souris, nos comportements ne se limitent pas à nos pulsions, heureusement contrôlées par notre capacité de réflexion.

Via Futura Sciences. Retrouvez ici la publication originale (en anglais) dans Nature.

Image d'illustration : cc Flickr La Tarte au Citron

 


 

/ le 16 mai 2014

Commentaires