Booba et Christine and the Queens répondent aux critiques de leur featuring

/ le 12 février 2016
Après son titre avec Booba, Christine & The Queens répond
La musique est perméable. Christine l’a démontré une nouvelle fois hier en répondant aux critiques concernant sa collaboration avec B2O.

L’annonce de leur duo avait suscité beaucoup de questionnements et d’attente. A la sortie du titre, mardi 9 février dernier, la critique a été finalement sévère … Envers notamment la présence de Booba sur un titre estampillé Christine & The Queens. Plusieurs médias avaient relayé le clip accompagné d’analyses sévères.

Héloïse Letissier, de son vrai nom, a donc décidé de répondre aux attaques en postant un message fort sur sa page Facebook. Dans ce message, la chanteuse réaffirme par cette nouvelle version de Here, sa volonté de défendre le mélange des genres musicaux dont la France serait timide selon elle. 

Ce qui m’effraie, en revanche, c’est que la culture du rap soit encore aussi méconnue en France, et qu’une collaboration comme la nôtre puisse encore paraître absurde. Ce n’est pas une rencontre absurde. C'est une rencontre surréaliste. [...] Je vais continuer de provoquer des rencontres inattendues, justement parce que je considère que la production musicale française devrait être un territoire plus accueillant que le nôtre. Je ne crains pas l’impureté du mélange. 


 

L’occasion aussi de soulever une énième fois la question de la méconnaissance du hip hop par le grand public, et la stigmatisation à laquelle il se frotte dans les imaginaires les plus restreints et réticents.  


Capture d'écran - Instagram Booba

 

Malgré les regards accusateurs Christine revendique le fait d’être allée chercher Booba pour ce featuring. Pour certains internautes et quelques critiques, c’est cette présence de Booba qui pose problème, notamment le fait d'avoir fait ce choix de collaborer avec lui, alors que d’autres rappeurs collaient davantage à son univers musical.

 (…) J’aimais déjà les textes de Kanye et Booba quand j’ai écrit Chaleur Humaine ; et c’est pour l’amour de la punchline que j’ai fait mon make-up au mercurochrome. 

Une manière simple de répondre également aux accusations de l’image que le duo renverrait : une chanteuse pop féministe et un rappeur misogyne. A ce jour, la réponse de Christine & The Queens a généré plus de 10 000 likes.

Plaira, plaira pas, c’est l’affaire de chacun et je le respecte. Mais que ceux qui m’accusent (violemment, et sans nuances) de renoncer à tout ce qui fait la force et le courage de mon personnage regardent une nouvelle fois le clip : il n’y a ici que Christine, qui lutte et lutte encore.


 

La chanteuse s'était déjà associée avec le milieu hip hop en lançant une web radio éphémère avec le rappeur Nekfeu, Good Morning Paris, aux lendemains des attentats du 13 novembre. 

Christine & The Queens est à nouveau nommée cette année aux Victoires de la Musique dans la catégorie spectacle musical/concert/tournée et la catégorie vidéo clip (qu'elle a remporté en 2015 avec le titre de meilleure artiste féminine). 

 



Crédit photo : capture d'écran vidéo

Retrouvez plus de Booba sur Mouv'

 par Mylène Mauricrace

/ le 12 février 2016

Commentaires