Bob Marley : des enregistrements inédits découverts dans une cave 40 ans après !

/ le 07 février 2017
Bob Marley : des enregistrements inédits découverts dans
Sacré découverte !

36 ans après la mort du légendaire Bob Marley (il aurait fêté ses 72 ans hier, lundi 6 février) , des enregistrements inédits de plusieurs de ses concerts européens ont été découverts dans le sous-sol d'un hôtel londonien selon le journal britannique The Guardian.

Des bobines complètement endommagées qui contiennent des captations des concerts de Marley à Londres et à Paris entre 1974 e 1978. Avec notamment des titres cultes comme No Woman No Cry, Jammin, Exodus et I Shot the Sherrif.


Alerté par un ami qui lui a juré qu'il avait trouvé des sons de l'artiste jamaicaïn, Joe Gatt, un grand fan de Bob, s'est empressé à l'hôtel pour récupérer "le trésor" !

Il faisait un grand ménage dans le bâtiment et est tombé sur ces cassettes des années 1970. Je ne pouvais pas rester là à laisser ces objets, endommagés ou non, être détruits, alors je lui ai demandé de ne pas s'en débarrasser. 



Joe a contacté des pros de la musique : Louis Hoover (musicien de jazz) et Martin Nichols (technicien du son) pour redonner une seconde vie aux enregistrements !

Elles étaient dans un si mauvais état qu'elles auraient dû être jetées, mais j'ai passé des heures et des heures à les nettoyer avec minutie afin qu'elles soient prêtes à être jouées sans qu'il n'y ait de risque qu'elles s'endommagent davantage», a déclaré le technicien, mais «le résultat final est vraiment bluffant, parce qu'elles sont maintenant au format digital et de grande qualité. 


 

Au total, 10 des 13 bandes ont pu être restaurées. Deux étaient vierges et une était trop endommagée. Une restauration qui aura quand même couté plus de 29 000 euros à Joe Gatt mais bon quand on aime on ne compte pas. On ne sait pas quand encore si elles seront commercialisées.

Oui, les légendes sont éternelles !

 


Crédit photo : Michael Ochs Archives / Getty Images

+ de Bob Marley sur Mouv'

 

/ le 07 février 2017

Commentaires