Beyoncé joue les mères Noël

/ le 13 décembre 2013
Beyoncé joue les mères Noël
La diva du RnB a surpris tout le monde en dévoilant son nouvel opus la nuit dernière, sans annonce ni promo. Sobrement intitulé "Beyoncé", l'album est disponible au téléchargement. Une méthode inédite qui dynamite le marketing musical.

 

Pas de promotion, pas de teasing outrancier, même pas un petit song-leak prétendument involontaire. Beyoncé est sorti sans bruit, juste avant minuit sur la plateforme iTunes. Les 14 nouveaux morceaux de cet "album visuel" sont accompagnés d'un clip pour chaque titre, plus trois vidéos bonus. Bonheur des yeux et des oreilles.

 

Uniquement annoncé sur le compte Instagram de la star entre deux photos de cupcakes, le nouveau Beyoncé (5 ème album solo après 4 en 2011) bouscule les modes habituels de diffusion. Avant le 20 décembre, impossible de télécharger les titres séparément, il vous faudra acheter l'album complet.

Une contrainte financière qui préserve l'intégrité de l’œuvre, à l'heure des playlists foutraques qu'on écoute dans le désordre. Les fans apprécieront, les autres grogneront.

Capture du clip "Ghost" © Sony Music
  

Deuxième coup de force : avoir évité les "leaks", ces fuites plus ou moins organisées, destinées à nourrir le "buzz" avant la sortie d'un album. Une technique parfois contre-productive, à l'image de James Blunt, moqué pour avoir spammé "par erreur" des dizaines de milliers de britanniques avec son nouveau titre Bonfire Heart.

En featuring, Beyoncé invite les rappeurs Drake, Frank Ocean, son mari Jay-Z et même Blue Ivy, la fillette du couple qui fêtera ses 2 ans le mois prochain. Le résultat et la méthode sont applaudis par les fans et même par Solange Knowles, la petite sista' de Beyoncé.

"Donc ma sœur est un putain de génie. L'album visuel est sorti"

"Ne me parlez pas aujourd'hui sauf si c'est à propos de Beyoncé. MERCI"

Avec ce schéma inédit, la diva devance les envies de ses fans et joue à fond la carte de l'anti-promo. Preuve que la reine Beyoncé n'a pas besoin de twerker en culotte pour régner sur la planète pop.

Suivez Sébastien Sabiron sur Twitter : (@sebsabiron)

/ le 13 décembre 2013

Commentaires