Beyoncé confirme son soutien au mouvement Black Lives Matter

/ le 09 juillet 2016
Beyonce confirme son soutien au mouvement Black Lives Matter
Suite à la mort d'Alton Sterling et Philando Castile, la chanteuse n'a pas hésité à prendre position.

Ces derniers jours ont été marqués par une triste actualité : les morts consécutives de deux hommes noirs, Alton Sterling et Philando Castile, abattus apparemment sans raison par la police américaine. Le mouvement antiraciste Black Lives Matter a évidemment repris de plus belle pour dénoncer ce que beaucoup considèrent comme des meurtres purs et simples.

Du coup, certaines célébrités se sont exprimées sur le sujet, dont Beyonce. Après avoir observé une minute de silence lors de son concert à Glasgow, la chanteuse est allée plus loin en publiant une lettre ouverte où elle s'étend sur la gravité de la situation.

Voici son message, traduit par le Huffington Post :

"Nous en avons plus qu'assez des assassinats contre de jeunes hommes et femmes dans notre communauté. Il est de notre responsabilité de prendre position et de demander qu'ils «arrêtent de nous tuer.

Nous n'avons pas besoin de sympathie. Nous avons besoin que tout le monde respecte nos vies. Nous allons nous tenir debout, en tant que communauté, et nous allons nous battre contre tous ceux qui croient que les meurtres, ou tout autre acte de violence commis par ceux qui ont juré de nous protéger, doivent rester impunis.

Ces vols de vies nous font sentir sans défense, sans espoir, mais nous devons croire que nous nous battons pour les droits de la prochaine génération, pour les prochains jeunes hommes et femmes qui croiront au bien. Ceci est une bataille pour les humains. Peu importe votre origine ethnique, votre sexe ou votre orientation sexuelle. Ceci est une bataille pour tous ceux qui se sentent marginalisés, qui luttent pour leur liberté et leurs droits humains.Ceci n'est pas une demande envers tous les policiers, mais envers tout humain qui n'accorde aucune valeur à la vie.

La guerre contre les personnes de couleur et contre les minorités doit cesser. La peur n'est pas une excuse. La haine ne gagnera pas.Nous avons tous le pouvoir de canaliser notre colère et nos frustrations en actions concrètes. Nous devons utiliser nos voix pour contacter les politiciens et les législateurs de nos districts et demander des changements judiciaires et sociaux.

Nous prierons pour les familles d'Alton Sterling et de Philando Castile, nous prierons aussi pour que cette épidémie d'injustice dans nos communautés cesse. Contactez vos politiciens et législateurs. Votre voix sera entendue."

 



 

Crédit Photo : Flickr
+ de Beyonce sur Mouv

 

/ le 09 juillet 2016

Commentaires