Banksy repeint les murs de Paris pour dénoncer la politique migratoire

/ le 25 juin 2018
Banksy repeint les murs de Paris pour dénoncer la politique migratoire
Du grand art !

Connu partout dans le monde, le street artist Banksy qui reste toujours incognito a fait de Paris son terrain de jeu ces derniers jours pour dessiner 6 nouvelles oeuvres qui sont comme d'habitude très politiques et engagées.

Entre le 20 et le 24 juin, 6 tags ont été découverts dans Paris et vu le message et le style on peut clairement les identifier comme celles de Banksy. La première oeuvre a été repérée à l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, près d’un ancien centre d’accueil (à porte de la Chapelle) où l'on voit une petite fille repeindre une croix gammée avec des fleurs roses.

 

C'est tout à fait dans le style Banksy des années 2000, il y a vraiment une écriture particulière, la couleur, le trait, le fait de reprendre des photos et de les réadapter par le graphisme: on peut dire ou c'est un Banksy ou c'est une très bonne copie


a confié à l'AFP Paul Ardenne, historien de l'art et écrivain.

Dans le 19ème arrondissement, les passants ont pu admirer un Napoléon Bonaparte recouvert d'une cape rouge. Une oeuvre inspirée de la toile “Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard” réalisée par le peintre Jacques-Louis David en 1801.

 

 

D'autres dessins ont été découverts ces derniers jours et à chaque fois Banksy viste juste avec cette invasion qui se transforme en véritable chasse aux trésors dans la capitale. On vous laisse admirer :

 

2018, marque le retour de Bansky en France, lui qui avait en 2015 peint sur les murs de Calais pour dénoncer la crise des migrants. A Paris, ça fait presque 10 ans qu'on ne l'avait pas "vu" et l'attente valait clairement le coup. Les politiciens vont apprécier.

 

 


Crédit photo : Philippe Lopez / AFP

+ de street art sur Mouv'

 

/ le 25 juin 2018

Commentaires