Azealia Banks : "Quelle est la différence entre refaire son nez et changer sa couleur de peau ?" [vidéo]

/ le 07 juillet 2016
Azealia Banks :
La rappeuse qui a l'habitude de faire parler d'elle autant pour sa musique que pour ses prises de position, vient de faire exploser un nouveau scandale. Cette fois-ci Azealia Banks a décidé de défendre ceux qui choisissent de se blanchir la peau.

Lors de son premier Facebook Live, la rappeuse a décidé d'évoquer son blanchiment de la peau qui a provoqué un véritable scandale il y a déjà quelques mois.

Azealia Banks a choisi d'éclaircir sa peau, un choix que la jeune femme a eu besoin d'expliquer et de défendre en vidéo.

Selon elle, cet acte ne diffère pas de la chirurgie esthétique par exemple. Elle explique sur le réseau social qu'il n'y a aucune différence entre le fait de porter des tissages, se colorer les cheveux ou s'éclaircir la peau.

« Je ne pense pas que ce soit toujours important de parler de la signification culturelle du blanchiment de la peau. En tant que personne noire dans ce monde, vous assimilez. Il y a des choses que vous acceptez. C’est devenu la norme, ça arrive tout le temps. C’est quoi la différence entre se faire refaire le nez et changer la couleur de votre peau ? »


 

Dans cette vidéo, Azealia Banks tient surtout à préciser que cela ne change en rien son avis sur la situation des noirs aux Etats-Unis actuellement. Pour la jeune rappeuse, il ne s'agit pas de nier toutes les choses importantes qu'elle soutient !

« Dire que ça en vient à nier ce que j’ai dit sur la situation des noirs en Amérique est ignorant et stupide. Qu’est-ce que les modifications sur le corps ont à voir avec le niveau intellectuel de quelqu’un ? Les deux ne sont pas liés. »


 

Après avoir dévoilé cette vidéo, Azealia a annoncé sur son compte Instagram qu'un article complet était en préparation. Un article qui devrait expliquer les différences entre blanchiment et éclaircissement de la peau...

 

 



 

Crédit photo : Maxppp

+ d'Azealia Banks sur Mouv'

/ le 07 juillet 2016

Commentaires