Apple rentre un peu plus dans l'histoire

/ le 03 août 2018
Apple rentre un peu plus dans l'histoire
Google, Amazon, et Microsoft valent eux plus de 800 milliards de dollars, soit 688 milliards d'euros.

Elle est bien loin l’époque où Apple concentrait le principal de son activité au fond d’un garage californien. 42 ans après sa naissance, l’entreprise est sur un petit nuage. Elle a dépassé hier, jeudi 2 août, les mille milliards de dollars de capitalisation boursière, soit 864 milliards d’euros. Rien que ça.

 

Apple franchit 1 000 milliards de $ en bourse, AFP

 

La firme à la pomme devient ainsi la première entreprise privée de l’histoire à valoir un tel montant en bourse. A titre de comparaison, 1000 milliards c'est le PIB (produit intérieur brut) du Mexique... D'après une infographie des Décodeurs sur le site du Monde, les 1000 milliards de dollars de capitalisation d'Apple sont carrément l'équivalent des 10 premières enteprises françaises

Pourtant, en 1980, date à laquelle Apple est introduite pour la première fois en bourse, le business est loin d'être florissant. Au contraire. Le groupe frôle même la faillite dans les années 1990. Mais comme toujours, l'inventeur du Mac rebondit. Notamment en sortant respectivement en 2001, 2007, et 2010 ses iPod, iPhone et iPad, désormais devenus célèbres. Faisant aligner Apple des performances record de trimestre en trimestre. 

Ce fut le cas par exemple lors de la publication, mardi 31 juillet, de ses résultats du troisième trimestre (entre avril et juin). La multinationale, dirigée par Tim Cook, a en effet réalisé un chiffre d’affaires record de 53,3 milliards de dollars. Soit une hausse de 17 % en un an, en majeure partie grâce aux ventes de son iPhone X (plus de 1000 euros en France), symptomatique de son virage payant vers le haut de gamme. Dans le même temps, les ventes du Samsung Galaxy S9 se sont montrées, elles, décevantes

Et comme un peu d'autodérision ça ne fait pas de mal, l'hebdomadaire américain BusinessWeek se souvient de son manque de clairvoyance en 1996 lorsque le journal titrait à propos d'Apple : "La chute d'une icône américaine". Faute avouée à moitié pardonnée comme on dit. 

/ le 03 août 2018

Commentaires