Appel à projets "La Riposte" : les lauréats sont connus

/ le 08 février 2015
Appel à projets "La Riposte" : les lauréats sont connus
A l'occasion de la deuxième édition de ce concours d'initiatives étudiantes, cinq projets ont été récompensés ce week-end à Nancy. Les critères : une réponse innovante et originale à des besoins sociaux, sociétaux ou environnementaux.

Pour cette édition, les candidats se sont bousculés au portillon avec près de 250 dossiers déposés début novembre. Mais au final, seules 76 candidatures ont passé les mailles du filets d'Animafac, à l'origine de cet appel à projets.

A la mi-janvier, les noms des 11 finalistes sélectionnés ont été publiés, marquant la fin d'un premier suspense. Une sélection opérée par un jury composé notamment de représentants du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, du CNOUS et même du fondateur de la Cravate Solidaire, lauréat de la première édition.

Et de l'avis de tous, le niveau était élevé.. tellement élevé que les organisateurs ont dû choisir cinq lauréats au lieu de quatre. Voici donc les heureux vainqueurs :

 

1er prix Animafac ex-aequo (3 000 euros)

Chantiers-Passerelles : quand la peine de travail d'intérêt général peut devenir une opportunité d'insertion professionnelle.

Kimo : ateliers de bricolage de conception et d'initiation au design.

 

2e prix Animafac (2 500 euros)

Bouge ton bus : un espace culturel mobile pour permettre aux personnes qui le souhaitent de bénéficier gratuitement d'activités artistiques dans leur quartier.

 

Prix "Coup de coeur" (500 euros)

Parlons Budget : accompagnement personnalisé des ménages surendettés.

 

Prix Viadeo (5 000 euros)

Créaquartier : accès à la formation professionnelle pour tous les jeunes.

 

Les lauréats de l'appel à projets "La Riposte", par Nour-Eddine Zidane

 

Afin de mener à bien leur projet, ils recevront (ainsi que les finalistes) un accompagnement à la carte. En clair: une formation personnalisée mais aussi une mise en relation avec des professionnels du secteur. Mieux encore: ils pourront même d'accueillir des volontaires en service civique. Elle n'est pas belle la vie ?

 

/ le 08 février 2015

Commentaires