"Angry Birds" : des oiseaux très rigolos [Cinéma]

Par Sébastien Sabiron / le 11 mai 2016
"Angry Birds" : des oiseaux très rigolos [Cinéma]
Après avoir squatté nos smartphones pendant des années, les oiseaux énervés débarquent au ciné. Vu le scénario simpliste du jeu, on pouvait s'attendre au pire. Finalement, les Angry Birds prennent toute leur dimension sur grand écran.

Ils ont longtemps été les meilleurs alliés de nos trajets en transports en commun et même (pour ceux qui osent l'avouer) de nos séjours au petit coin. Lancés il y a 7 ans sur smartphones, les oiseaux vénères que l'on catapulte sur des cochons verts ont désormais leur adaptation ciné. Et contre toute attente, c'est très réussi.


A l'origine du jeu vidéo, il y a le studio finlandais Rovio, créé par trois étudiants de l'université de technologie d'Helsinki. En 2009, après des dizaines d'échecs successifs, l'entreprise est au bord du dépôt de bilan. Angry Birds est pour eux le jeu de la dernière chance. Il sort d'abord sur iPhone et le succès est immédiat.


Rovio tient sa poule aux œufs d'or. De nombreuses variantes d'Angry Birds sortiront ensuite, sur toutes les plateformes disponibles. Au total, le jeu sera téléchargé plus de 3 milliards de fois (!), générant des millions d'euros de recettes en produits dérivés : des peluches, une série télé et même des parcs d'attraction.

Drôles d'oiseaux 

Au vu de certaines adaptations calamiteuses de jeux vidéo sur grand écran (coucou, Super Mario Bros), et du scénario très mince du jeu (des oiseaux défendent leurs oeufs face à des cochons), on pouvait craindre un énieme navet. Mais Angry Birds s'en sort très bien.

Bombe, Red et Chuck © 2016 CTMG, Inc. All Rights Reserved


Plutôt que d'imaginer une histoire alambiquée, les scénaristes ont choisi de se concentrer sur les personnages, tous très drôles et bien campés. En VF, Omar Sy prête sa voix à Red et parvient à rendre attachant ce petit oiseau râleur mis au ban de sa société volatile. 

L'animation est fluide et colorée, largement au niveau des productions Pixar. Pour une fois, la 3D apporte un vrai plus, avec des effets de profondeur qui immergent le spectateur dans ce petit monde tropical et coloré. 

Cochons de touristes © 2016 CTMG, Inc. All Rights Reserved


Les situations cocasses s'enchaînent à un rythme effréné qui ne faiblit jamais. Drôles et bien écrits, les dialogues, sont souvent empreins de second degrés et de références cinématographiques qui parleront bien plus aux adultes qu'aux enfants.

Avec un budget total de 175 millions d'euros, Rovio (associé à Sony) joue gros sur cet Angry Birds. Ces dernières années, les recettes des produits dérivés ont baissé et le studio a du licencier un tiers de ses salariés en 2015. Le film est un moyen de relancer la machine. Il s'accompage bien-entendu d'un nouveau jeu smartphone au gameplay totalement différent des précédents.

Pas une super idée © 2016 CTMG, Inc. All Rights Reserved



> Angry Birds, le film
. De Clay Kaytis et Fergal Reilly. Avec Omar Sy et Audrey Lamy. Rovio Animation / Sony Pictures. Au cinéma le 11 mai.

 


 

Images d'illustration : © 2016 CTMG, Inc. All Rights Reserved.

Par Sébastien Sabiron / le 11 mai 2016

Commentaires