Amsterdam : alerte à la cocaïne tueuse

Par Sébastien Sabiron / le 03 décembre 2014
Amsterdam : alerte à la cocaïne tueuse
Les autorités sanitaires amstellodamoises lancent une sérieuse mise en garde après le décès par overdose de trois touristes britanniques. Pensant avoir acheté de la cocaïne, ils avaient sniffé de l'héroïne, extrêmement pure. Quatorze autres personnes ont été intoxiquées.

On trouve de tout à Amsterdam. Un zoo du microbe, des dames en vitrines et des stupéfiants. Dans les coffee shops pour le versant légal, à tous les coins de rue pour le reste.

Pendant le week-end d'Halloween, un jeune touriste britannique de 22 ans meurt par overdose, après avoir "tapé de la blanche". Le 25 novembre, deux autres narcotouristes anglais de 21 et 22 ans sont retrouvés morts dans un hôtel du sud de la ville, après avoir consommé la même drogue.

Lignes de coke / CC Flickr RevolTee

  
Selon la police, les trois victimes pensaient avoir acheté de la cocaïne. Il s'agissait en fait d'héroïne blanche, ou héroïne n°4. Contrairement au "brown sugar", l'héroïne brune plus répandue, cette forme très pure se présente comme une poudre fine et légère, soluble dans l'eau et principalement destinée à l'injection.

Rob Van der Veen, porte parole de la police d'Amsterdam, alerte sur sa dangerosité :

[L'héroïne blanche] ressemble à de la cocaïne, est vendue comme de la cocaïne et les gens pensent qu'ils sniffent de la cocaïne. Conséquence : ils ne peuvent plus respirer.



Les autorités sanitaires d'Amsterdam prennent l'affaire très au sérieux. Pour éviter de nouveaux drames, des affiches ont été placées dans les hôtels et la Gare Centrale. Elles recommandent aux touristes d'"ignorer les dealers de rue" et dans le cas ou une personne s'évanouirait ou cesserait de respirer, d'appeler immédiatement les secours. L'affiche précise que "vous ne serez pas interpellés pour usage de drogue à Amsterdam".

 

Reste à savoir pourquoi cette "héroïne tueuse" est vendue comme de la cocaïne dans les rues d'Amsterdam. Sa pureté en fait un produit traditionellement vendu plus cher que la coke, largement démocratisée ces dernières années.



Image d'illustration : imgur.com/vM5YdcC

Par Sébastien Sabiron / le 03 décembre 2014

Commentaires