Adopte-un-violeur.com

Par Augustin Arrivé / le 02 mai 2014
Adopte-un-violeur.com
Bad buzz et gros ennuis en perspective pour adopteunmec.com. Un homme de 26 ans est derrière les barreaux depuis le mois d'octobre, emprisonné en attente de son procès, accusé d'avoir violé au moins huit femmes, croisées grâce au site internet de rencontres.

 

Ca fait six mois qu'un homme est emprisonné à la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy (dans les Yvelines). L'information a été révélée cette semaine par Le Parisien. Cet habitant des Mureaux était inscrit sur le site adopteunmec.com sous le pseudonyme de Madinina (ne cherchez pas, il a été supprimé depuis). Un "homme qui présente bien", d'après les enquêteurs. Il draguait vite. Quelques messages, une proposition de rencard, et c'était plié. "Efficacité et rapidité." Les femmes ne se doutaient de rien.

 

Résumé de l'affaire par Maxime Fieschi, journaliste au Parisien dans les Yvelines

 

Et puis le rendez-vous arrivait, et là, c'était une autre histoire. "Il était insistant, voire menaçant", rapporte Sébastien Abadie, le commissaire des Mureaux interrogé par l'AFP. Le 18 juillet 2013, une première personne a porté plainte pour viol. Il serait venu la chercher chez elle pour une sortie resto, mais l'aurait en réalité conduite jusqu'à son appartement pour l'agresser. Face aux policiers, le garçon s'est défendu, parlant d'une relation sexuelle consentie. Il s'en est tiré avec une mise en examen et un placement sous contrôle judiciaire.

Trois mois plus tard, nouvelle plainte, nouvelle garde à vue. Madinina avoue. La police réclame au site internet un historique des conversations de l'accusé. Six jeunes femmes sont contactées et évoquent les mêmes sévices. Les viols auraient lieu dans sa voiture ou à son domicile.

 

Bannière du site adopteunmec.com

 

Six mois ont passé. Le juge d'instruction de Versailles en charge du dossier a fait une demande pour étendre l'enquête au niveau national. La date du procès n'est donc pas encore fixée. Les webmasters d'adopteunmec.com ont été contraint de réagir. Un petit laïus est apparu sur leur site en janvier pour inciter les utilisatrices à la prudence :

 

  • "Ne communiquez jamais votre nom de famille (...)
  • Cessez toute communication avec quiconque vous poussant à fournir des informations personnelles ou bancaires (...)
  • Cessez immédiatement de communiquer avec quiconque vous mettant mal à l'aise.
  • Lors d'une première rencontre, préférez toujours un endroit public fréquenté (...) Prévenez un de vos amis (...)
  • Utilisez votre propre moyen de locomotion. (...)
  • Prenez votre portable."

  • Au moins vous êtes prévenu(e)s. Et "si la rencontre est agréable", le site vous suggère de "sortir couvert". C'est vrai qu'il y a ça aussi. Ca n'est décidément pas de tout repos, une procédure d'adoption. Et méfiance, ça peut (parfois, mais heureusement rarement) virer au drame.

     

    On a testé pour vous adopteunmec.com. Cliquez ici.

    Le site de rencontres vient d'établir un palmarès des hommes les plus sexys. Elodie Emery nous en dit plus par là.


    Photo de couverture : campagne publicitaire d'adopteunmec.com (avec bandeau ajouté sur les yeux)

     

    Par Augustin Arrivé / le 02 mai 2014

    Commentaires