Abracadabra revoilà Taratata !

/ le 12 septembre 2013
Abracadabra revoilà Taratata !
Débarquée de France Télévisions, l'émission musicale revient sur le web le 18 octobre dans un format resserré. Nagui et son nouveau partenaire Vente Privée promettent une version réinventée "par et pour" le net.


Sébastien Sabiron de la rédac' du Mouv' s'est fait expert en taratateries le temps d'un reportage


Nagui l'avait promis en juin dernier : "Taratata survivra sur internet."  Trop coûteuse, pas assez regardée (mais programmée tard le vendredi soir) l'émission avait fait les frais de la cure d'austérité observée par France Télévisions.


Aujourd'hui, Nagui revient, tout sourire avec ses nouveaux copains. Taratata nouvelle formule sera programmée tous les vendredi soir à 20h sur mytaratata.com, puis rediffusée sur TV5 Monde, en audio sur RTL2 et enfin sur la chaîne Youtube de l'émission. Au passage, le format a été resserré : 27 minutes contre une heure et demie à la télé. 

Pas un Taratata "low cost", mais un retour aux fondamentaux selon Nagui, au micro du Mouv' :



 



L'animateur-producteur promet de ne pas rogner sur la qualité du show (facturé 66 000 euros l'émission à l'époque France 2.) Il assure avoir bouclé environ 70% du financement. Taratata sera toujours fabriquée par Air Production, la société de Nagui.

Le modèle de financement est relativement classique : vente des droits aux (re)diffuseurs (TV5 Monde, RTL2, Plug RTL en Belgique), partenariat avec le Crédit Mutuel et vente d'espaces publicitaires sur Mytaratata.com.

Mais Nagui compte également sur la force de frappe de venteprivee.com (quasiment 3 millions de visites par jour) pour faire l'article de l'émission sur la toile.


Vente Privée diffusera la première de Taratata à J-1 pour ses adhérents. Le site détient aussi l'exclusivité de la vente des places pour le concert des 20 ans de l'émission (le 10 octobre au Zénith de Paris). Passionné de musique, son fondateur Jacques-Antoine Granjon avait récemment marqué les esprits en distribuant Après, le dernier album d'Iggy Pop refusé par sa maison de disques.

Pour le PDG de Vente Privée, Taratata est une marque, au même titre que les artistes :

Jacques-Antoine Granjon et Nagui, mariage de raison


Pour rentrer dans ses frais, Nagui lancera également le "Club Taratata" en partenariat avec la plateforme de crowdfunding My Major Company. En contrepartie de la somme investie, les internautes recevront des goodies ou le droit de suivre l'émission en coulisses.

L'animateur ne s'interdit pas non plus le placement de produits à l'image, la diffusion sur internet n'étant pas soumise aux règles du CSA en matière de pub :

Le jour où une marque de soda me demande de boire un verre à l'antenne, je pourrais le faire, mais on n'en est pas là. Taratata ne deviendra pas une tête de gondole et la pub ne sera pas trop intrusive sur le site de l'émission."



Et en attendant le retour de la revanche, on vous offre un flashback en 1993 avec la première de Taratata. Attention : Pagny et Obispo figurent tous les deux parmi les invités.


Suivez Sébastien Sabiron sur Twitter : (@sebsabiron)

/ le 12 septembre 2013

Commentaires