à Gérardmer, personne ne vous entend crier

Par Augustin Arrivé / le 28 janvier 2014
A Gérardmer, personne ne vous entend crier
Le festival du film fantastique rebranche les projos ce mercredi dans la station vosgienne. 21e édition, avec Jan Kounen comme président du jury et toujours la même variété dans la programmation, entre docu rétro et contes horrifiques hong-kongais.

 

Entre The Voice Thief, dernier court du chilien Adan Jodorowsky (fils de), déjà prix du public en septembre à l'Etrange Festival de Paris, et le déjà culte Sharknado à fort potentiel nanar de l'Américain Anthony C.Ferrante, nous tremblerons ce week-end encore à Gérardmer, et ce ne sera pas à cause du froid. Le festival du film fantastique nous promet le meilleur des pires monstres, humains ou non, du moment.

 

The Voice Thief - Teaser from KNIGHTWORKS on Vimeo.

 

21e édition du festoche horrifique vosgien, 42e si l'on compte le temps où les amateurs de zombies et Cie se réunissaient encore à Avoriaz. Après Steven Spielberg, John Carpenter, William Friedkin ou Dario Argento, c'est Jan Kounen qui endosse cette année le costume de président du jury. "On ne parlera pas des films que l'on n'aime pas, on évoquera uniquement ce qui nous plait."

 

Jan Kounen, lui-même primé en 1989 pour son court-métrage Gisèle Kérozène, a quasiment été biberonné au fantastique. "Quand j'étais môme, chaque année, j'allais voir le grand prix. C'est là que sont sortis Terminator, Mad Max... Maintenant on trouve moins de blockbusters mais ça permet à Gérardmer de devenir un festival défricheur." Déjà invité en 1996 pour présenter Dobermann, puis membre du jury en 1998, il fait partie de la famille. Et se réjouit de la variété des films en compétition :

 

 

Les plus jeunes éviteront les traumas de la sélection officielle pour rêver devant la magie de Jack et la mécanique du coeur, de Stéphane Berla et Mathias Malzieu. On en reparlera au moment de la sortie nationale, la semaine prochaine, ça vaut le coup d'oeil (et d'oreille).

Enfin, un hommage surprenant sera rendu au Sud-coréen Kim Jee-Woon, dont on ignore si le récent Dernier rempart, avec Arnold Schwarzenegger, vaut vraiment ces louanges. Mais avant ça il réalisa notamment Deux soeurs, grand prix à Gérardmer en 2004, et que nous pourrons revoir par exemple jeudi après-midi au cinéma du Casino. Faites vos jeux.

 

Jan Kounen était la semaine dernière l'invité de Charline Roux et Nico Prat dans Popcorn sur le Mouv'. A réécouter ici.

Et le site officiel du festival, c'est en cliquant par .


Photo de couverture : Cc FlickR Alexandre Prévot


Par Augustin Arrivé / le 28 janvier 2014

Commentaires