6000 euros par mois pour manger sur Internet

/ le 30 janvier 2014
Gagner sa vie en mangeant c'est possible
Une jeune et jolie coréenne gagne sa vie... en mangeant. Surprenant ? Pas tant que ça.

 

Son vrai nom : Park Seo-Yeon, surnommée la Diva. Cette jeune femme de 33 ans réunit chaque soir vers 20 heures plusieurs milliers d'internautes.

Manger pour exister

La question est : pourquoi ? Pour l'observer ingurgiter son phénoménal dîner. Cette menue sud-coréenne arrive à s'envoyerl'équivalent de quatre pizzas ou de trois kilos de boeuf en une séance...

Tout cela a un prix : 3 000 dollars par mois pour nourrir son show quotidien, qui peut tout de même durer jusqu'à 6 heures.

Après avoir mangé, elle reste deux ou trois heures de plus à discuter avec ses fans par l'intermédiaire du site Afreeca TV. Les retours sont ainsi instantanés, et la jeune femme en prend connaissance en temps réel. Ce côté interactif peut expliquer en partie le succès de ce show d'un genre nouveau.

Cette activité plaisante est en plus fructueuse et peut lui rapporter jusqu'à 6 000 euros par mois. Comment ? Par l'intermédiaire des "star balloons", monnaie virtuelle, qui, comme les désormais fameux bitcoin, peut se transformer en argent sonnant et trébuchant.

 

Une aide psychologique en ligne

Derrière le côté absurde de ce phénomène, se cache également une dimension surprenante : des personnes souffrant d'anorexie, ou suivant un régime diffcile, remercient réguliérement la jeune femme. Celle-ci témoigne de sa gratitude envers eux :

L'un des meilleurs commentaires que j'ai reçu est celui d'une téléspectatrice, qui m'expliquait qu'elle avait réussi à vaincre son anorexie rien qu'en me regardant manger. Cela signifie beaucoup pour moi.



Ce sont d'ailleurs majoritairement des femmes qui constituent son public.

 

Le Coréen ne mange pas seul

Cette réussite s'explique également par une culture coréenne qui accorde une importance sociale forte au repas pris en commun. En Corée, il est en effet très mal perçu de manger seul(e), rappelle sur CNN Sung-hee Park, professeure à l'Université d'Ewha :

Pour les Coréens, manger est une activité très sociale, communautaire, qui est la raison pour laquelle le mot coréen "famille" signifie "ceux qui mangent ensemble".


 

C'est d'ailleurs la solitude et l'ennui qui ont poussé Park Seo-Yeon à lancer son émission. Elle explique notamment que nombre de ses amis, récemment mariés, manquaient de temps pour dîner avec elle.

Dans une société coréenne de plus en plus connectée, le concept de ces "eating rooms" prend de l'ampleur. Mais le concept provoque également l'incompréhension de certains et fait l'objet de nombreuses critiques.

Je reçois certains commentaires horribles et qui me font remettre en question (...) mais à la fin de journée des positifs retours écrasent majoritairement les mauvais, donc je suis heureuse de continuer.


 

Aujourd'hui, Seo-Yeon aimerait élargir ses projets dans l'alimentation ou dans le design de vêtements, voire  exporter son concept dans d'autres pays.

On doute que la jeune femme trouve un public aussi assidu en France. Mais après tout, pourquoi pas ?

 


 

Via CNN

 

/ le 30 janvier 2014

Commentaires