15 ans après, que reste-t-il des attentats du 11 septembre pour les jeunes ? [interview]

/ le 11 septembre 2016
15 ans après, que reste-t-il du 11 septembre 2001 chez les jeunes ? [interview]
Ils ne l’ont pas vécu. Ou alors, ils étaient trop jeunes pour s’en rappeler. Le 11 septembre 2001, 19 terroristes détournaient quatre avions au-dessus du sol américain. Deux venaient s’encastrer dans les tours du World Trade Center, à New York, un sur le Pentagone, le quatrième dans un champ de Pennsylvanie, faisant près de 3000 morts.

Aujourd’hui encore, tous ceux en mesure de se souvenir de cet évènement se rappellent de ce qu’ils faisaient le 11 septembre 2001. Dans leur mémoire, à jamais gravées : les images des tours fumantes, et la mort en direct. C’était il y a 15 ans. Presque une génération.

Mais alors, comment ceux qui sont nés après le 11 septembre 2001 – ou juste avant – se représentent-ils cet évènement ?

Joséphine avait deux ans au moment des faits : "Je n’ai absolument aucun souvenir, mais je pense que pour mes parents, ou d’autres gens plus âgés que moi, ça a été quelque chose de très marquant. C’est un peu comme le 13 novembre pour nous. J’ai été très blessée par ce 13 novembre parce que c’était des gens X ou Y qui étaient visés, et c’était la même chose le 11 septembre. C’est le début d’une vague d’attentats."

Thibault, né en 2001, avait pour sa part tout juste 2 mois : "C’est l’entrée en guerre des Etats-Unis, du conflit avec Al-Qaïda, c’est le moment où Al-Qaïda se révèle vraiment. C’est le début d’un engrenage qui ne s’est jamais fini, en fait."

Guillemette, elle aussi, est née en 1999 : "La première fois qu’on m’en a parlé, c’était à l’école, mais je ne me rendais pas compte de ce que c’était. On ne peut même pas imaginer ce que les gens ont dû ressentir, ce devait être horrible, et choquant de voir les images à la télé. C’est presque irréel. C’est comme si des avions fonçaient dans la Tour Montparnasse à Paris, on ne peut même pas se le représenter. C’est atroce."

La théorie du complot

Alors que 2 Français sur 3 estiment que l'on nous a caché des choses sur les attentats du 11 septembre 2001, 75% des moins de 25 ans en sont persuadés. Pourquoi la théorie du complot a-t-elle un si grand succès parmi les jeunes ?

Selon Rudy Reichstadt, fondateur de l'Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, "Sur internet, les thèses conspirationnistes se répandent. Les ados ont toujours été fascinés par les trucs mystérieux". Or "la pratique du doute chez les jeunes n'est pas méthodique car ces derniers n'ont pas encore développé assez de faculté critique pour douter avec méthode". Au nom de l’esprit critique et de la parole démocratique, ces théories soupçonnent tout - sauf les conspirationnistes eux-mêmes. 


Par Jade Peychieras
Crédits photos : Jason Powell

/ le 11 septembre 2016

Commentaires